16 décembre 2020

Astuces

Arrêter de fumer en hiver : bonne ou mauvaise idée ?

L’hiver, les températures dégringolent et il faut les affronter pour sortir à chaque envie de cigarette. Et si vous en profitiez pour arrêter de fumer ? Cela vous permettra en plus d’être en meilleure santé !

Homme affrontant la neige

L’hiver pointe le bout de son nez, et avec lui, les températures dégringolent. Peut-être avez-vous même de la neige chez vous ? De quoi vous décourager à sortir pour aller fumer… Et si vous en profitiez pour débuter un sevrage tabagique ? Arrêter de fumer en hiver est le meilleur moyen pour rester au chaud. De plus, à terme, cela vous permettra d’être en meilleure santé et donc d’être plus résistant face aux différents maux de l’hiver. Enfin, n’oublions pas que le début de l’hiver coïncide avec les fêtes de fin d’année. Si vous arrêtez de fumer à cette occasion, cela vous permettra d’économiser une jolie somme d’argent, de quoi vous faire plaisir ou faire plaisir à vos proches !

L’hiver bouleverse nos habitudes : une opportunité pour arrêter de fumer ?

Souvent lorsque nous décidons d’arrêter quelque chose, nous pesons d’abord le pour et le contre. Si vous êtes fumeur, peut-être avez-vous déjà dressé une telle liste, mais trouvez plus d’arguments pour continuer que pour arrêter de fumer. Vous aviez alors à l’esprit tous les risques immédiats, et occultiez les bénéfices qui mettent un peu plus de temps à apparaître. A court terme, peut-être pensez-vous que la cigarette vous aide à combattre le stress, ou alors avez-vous peur de prendre du poids en arrêtant. A contrario, vous pensez que votre santé mettra plus longtemps à s’améliorer après avoir arrêté de fumer. Pourtant, certains bénéfices, comme le retour des cinq sens, arrivent assez vite au début d’un sevrage tabagique ! Cependant, comme nous avons davantage tendance à nous concentrer sur le négatif que sur le positif, il peut être difficile de s’en apercevoir.

Toujours est-il que lorsque l’hiver arrive, le froid fait quelque peu pencher la balance de l’autre côté. Vous devez désormais arbitrer avec le froid qu’il faut supporter pour sortir fumer. Dehors lorsque vous fumez, vous grelottez, avez peur de tomber malade ou de glisser sur une plaque de glace. Toutes ces possibilités vous font hésiter à sortir pour fumer. De fait, lorsqu’il fait froid, vous éprouvez peut-être moins de plaisir à fumer. Le froid vous fait reléguer au second plan ce que vous considérez être les effets positifs de la cigarette, voire les transforme en effets négatifs. Au lieu de vous aider à lutter contre le stress ou à vous procurer quelques instants de détente, fumer est perçu comme une corvée en hiver, que vous devez effectuer du fait de votre dépendance . Cela peut donc vous motiver à arrêter. C’est un peu comme si la météo vous faisait prendre conscience des dangers plus immédiats liés à la cigarette, et vous incitait à en finir avec cette habitude, au moins pour le moment.

Arrêter de fumer en hiver peut donc être un bon moyen pour dire définitivement adieu à la cigarette. Et si vous vous lanciez ? Faire le premier pas est pour beaucoup l’une des étapes les plus compliquées du sevrage tabagique. Arrêter alors que la météo vous y incite peut vous permettre d’arrêter sur le long terme. En effet, des études ont prouvé que si vous arrêtez de fumer pendant au moins un mois, vous avez cinq fois plus de chances d’arrêter pour de bon. Or, l’hiver dure quelques mois, de quoi décupler vos chances !

Arrêter de fumer pour être en meilleure santé en hiver

L’hiver arrive accompagné de son lot de bactéries et de virus saisonniers. Rhume, grippe, bronchite et autres maux sont alors de la partie. Peut-être êtes-vous assez sensible à ces maladies de l’hiver ? Si c’est le cas, savez-vous que cela peut être dû à votre consommation de tabac ? En fait, d’après un consensus scientifique, fumer entraîne une baisse du taux d’immunoglobulines chez les fumeurs. Or, ces protéines jouent le rôle d’anticorps, et leur diminution affaiblit donc le système immunitaire. C’est pourquoi les fumeurs ont tendance à être plus malades : leur organisme est plus sensible face aux virus et bactéries. Cela se ressent d’autant plus en hiver, lorsque le froid affaiblit nos systèmes immunitaire et respiratoire et rend les virus plus résistants ; ces effets sont alors décuplés pour les fumeurs.

En arrêtant de fumer, votre taux d'immunoglobulines augmentera petit à petit, rendant à votre système immunitaire sa force d’autrefois. Il faut toutefois noter que ce processus peut prendre jusqu’à un an. Cela peut paraître long, mais c’est le temps qu’il faut à votre organisme pour réapprendre à vivre sans les toxines de la cigarette.

Vous constaterez d’ailleurs qu’après avoir dit adieu au tabac, vous toussez plus que d’habitude. C’est normal, et vous n’êtes pas pour autant malade. Durant les premières semaines, voire les premiers mois qui suivent votre arrêt du tabac, vous devez expulser toutes les toxines qui se sont accumulées dans votre organisme, plus particulièrement dans votre système respiratoire. Pour ce faire, vous toussez ! Si vous en sentez le besoin, vous pouvez également consulter un spécialiste. Il pourra vous rassurer et vérifier que les symptômes sont bien liés à votre sevrage tabagique.

Il faut donc faire preuve d’un peu de patience, mais c’est pour le mieux. Après ce temps d’adaptation, vous verrez, vous serez bien plus résistant !

Homme de dos marchant dans la neige

Les fêtes de fin d’année pour se motiver à arrêter de fumer cet hiver

L’arrivée de l’hiver rime également avec les fêtes de fin d’année. A l’occasion de la nouvelle année, beaucoup décident d’arrêter de fumer. Mais pourquoi attendre pour dire adieu à la cigarette ?

Arrêter de fumer au début de l’hiver, c’est économiser pour les fêtes de fin d’année !

Si vous arrêtez dès maintenant, vous pouvez mettre de côté une jolie somme d’argent à réinvestir dans vos cadeaux de Noël par exemple. Et pourquoi ne pas en profiter pour vous faire un cadeau à vous-même ? Kwit vous aide à prendre conscience des économies réalisées en calculant pour vous le montant économisé depuis que vous avez arrêté de fumer.

Résister lors des fêtes de fin d’année

Lors des fêtes de fin d’année, nous avons tendance à nous retrouver entre proches. Si votre environnement comprend un certain nombre de fumeurs, les tentations peuvent alors être grandes. Pour vous aider à y faire face, nous vous proposons quelques astuces :

  • Apprenez à dire non lorsque l’on vous propose une cigarette. Cela vous aidera à résister lorsqu’un proche vous proposera d’aller fumer avec lui entre le plat de résistance et la bûche de Noël.
  • Préparez-vous psychologiquement. Vous serez ainsi mieux armé pour résister face aux tentations.
  • Établissez des stratégies pour gérer vos envies de fumer. Ce pourrait être de discuter avec votre voisin de table, de chanter un chant de Noël, ou encore de compter les cadeaux sous le sapin. Les envies passent généralement en quelques minutes, il faut donc vous occuper l’esprit .
  • Limitez votre consommation d’alcool. Souvent, faire la fête incite à consommer de l’alcool et à fumer. A force, le cerveau associe donc l’alcool à la cigarette. Le temps de votre sevrage, il est donc préférable de boire avec modération afin de limiter les incitations à fumer.

Si vous souhaitez quelques conseils plus détaillés, cet article devrait vous intéresser.

Faire le bilan de son année et décider d’arrêter de fumer pour celle à venir

Pour beaucoup, la fin de l’année est l’occasion idéale pour faire un bilan de l’année écoulée, et pour prendre de nouvelles résolutions. Et si vous en profitiez pour arrêter de fumer ? Entamer un sevrage tabagique à ce moment, c’est le commencer en même temps que beaucoup d’autres fumeurs qui tout comme vous, voudront profiter de la nouvelle année pour prendre un nouveau départ et dire adieu à la cigarette. C’est l’occasion idéale pour vous soutenir et vous entraider ! Il est possible que vous connaissiez déjà de telles personnes. Si ce n’est pas le cas, ou même si vous voulez un peu plus de soutien, pensez à notre groupe d’entraide sur Facebook ! Grâce au groupe des Kwitters, vous trouverez des conseils, des partages d’expériences, mais surtout beaucoup de soutien.

Une nouvelle année, c’est aussi l’occasion idéale pour dresser la liste de toutes les raisons qui pourraient vous pousser à arrêter de fumer ! Mettez les sur papier, et relisez cette liste dans les moments difficiles.

Enfin, en arrêtant de fumer à l’aube de la nouvelle année, vous laissez à votre organisme le temps nécessaire pour se remettre avant l’hiver prochain !

Vous voulez plus de conseils ? Rejoignez-nous sur Instagram, Twitter, LinkedIn et Facebook !

inscription hello sur tasse blanche

Article similaire

Changer ses habitudes : le bonheur à portée de main

(Re)découvrez les facteurs clés qui influencent le changement et prenez conscience de vos compétences “Comment” pour apprendre à modifier votre routine et atteindre la vie que vous voulez !

homme qui offre un cadeau à une femme

Astuces

5 idées de cadeaux insolites à offrir à des fumeurs

En savoir plus
photo d'une femme de dos

Témoignages

Arrêter de fumer avec Kwit : le témoignage de Caroline

En savoir plus
Deux grand-mères assises sur un banc

Astuces

Les astuces de grand-mère pour arrêter de fumer

En savoir plus
Quelqu'un qui pense comment se dégouter de la cigarette

Question/Réponse

Comment se dégoûter de la cigarette et en être écoeuré ?

En savoir plus