Astuces

Comprendre sa dépendance au tabac : le point de départ du sevrage tabagique

Pour devenir et rester non-fumeur, il faut se préparer ! Entamer un sevrage tabagique du jour au lendemain, sans passer par le phase de préparation, réduit les chances de réussite. La première étape importante est de comprendre sa dépendance afin d’y faire face.

main avec une rose

19 juin 2020

La dépendance au tabac est différente chez chaque fumeur, pour réussir à y faire face, il convient donc de la comprendre. Tout d’abord nous allons voir ce qu’est la dépendance en général, les différentes formes de dépendance qui existent et enfin comment Kwit peut vous aider à dans cette aventure.

Qu’est ce que la dépendance ?

Avant tout, il convient de rappeler la composition des cigarettes. Il est impossible de réaliser une liste exhaustive des composants de la cigarette, car elles contiennent environ 4 000 composés chimiques dont au moins 50 sont cancérigènes.

La fumée de cigarette est un mélange de gaz et de particules qui se forme à une température d’environ 1 500 °C. C’est cette combustion qui dégage des produits toxiques. Les plus connus sont :

  • le goudron
  • la nicotine
  • le monoxyde de carbone
  • les agents de saveurs

La nicotine n'est pas la seule source de dépendance à la cigarette. Cette dernière, ne reste que 3 jours dans votre organisme. Pourtant, vous avez surement déjà vécu le manque durant votre sevrage tabagique, il dure plus longtemps que 3 jours parce que la nicotine n’est pas le seul facteur de dépendance.

Par définition, la dépendance, c’est : l’incapacité de contrôler son comportement et le fait de continuer malgré la connaissance des risques.

On vous explique tout sur la dépendance au tabac.👇

Les différentes formes de dépendance

Il existe différentes formes de dépendances au tabac : la dépendance physique, psychologique et comportementale. Un fumeur peut être dépendant au trois. Décryptage de ces différentes dépendances.

1) Dépendance physique

La dépendance physique est essentiellement due au manque de nicotine. Cette sensation de manque produit de l’irritabilité, de la nervosité, de l’anxiété, des troubles du sommeil, etc.

Elle peut être réduite avec des substituts nicotiniques. Ces derniers peuvent, en effet, aider à combattre les symptômes du manque, parfois très fortement ressentis au début du sevrage tabagique.

2) Dépendance psychologique

La dépendance psychologique permet au fumeur de soulager ses émotions. En effet, un fumeur utilise la cigarette comme un moyen de se faire plaisir ou de gérer son stress.

Cette dépendance se manifeste souvent sous forme de peurs ou de croyances. Les plus connues sont la peur d'arrêter de fumer, la peur de prendre du poids et la peur de la sensation de manque.

Elle apparaît peu de temps après les premières cigarettes fumées et varie d’un fumeur à l’autre. Chaque personne est différente face à son addiction.

Afin de vous aider à gérer ce manque, Kwit vous donne des conseils dans ses différents articles de blog. Nous en avons par exemple un sur le tabac et le stress ou encore un autre sur le tabac et la prise de poids.

3) Dépendance comportementale

La dépendance comportementale est liée aux habitudes/aux rituels. Que ce soit au niveau du geste main-bouche, par exemple, ou que ce soit lié aux habitudes sociales. Une dépendance s’installe, fumer une cigarette devient un automatisme. Beaucoup de fumeurs ne savent pas pourquoi ils fument, c’est un rituel. C’est à dire, qu’un fumeur fume sans envie, malgré cela il continue à fumer, c’est que la cigarette est devenue un rituel. La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de se créer de nouveaux rituels.

Afin de se libérer de cette dépendance il faut préparer une stratégie de contournement lorsque l’envie de fumer survient. Par exemple, pour la pause café/clope, compensez cette pause par un thé et une petite balade.

Concernant le comportement lié aux relations sociales, le but est de réapprendre à vivre dans son environnement habituel sans avoir recours au tabac. Pour cela, privilégiez les espaces non-fumeurs pour sortir avec des amis et restez avec les personnes non-fumeuses pour ne pas être tenté. Cette phase ne dure pas : soyez vigilant au début du sevrage.

Je teste ma dépendance au tabac

Afin d’évaluer votre degré de dépendance, vous pouvez réaliser le test de Fagerström, un test qui évalue votre dépendance sur une échelle de 1 à 10. Si vous êtes au dessus de 4 vous pouvez vous considérer comme fortement dépendant à la cigarette.

Interprétation de vos résultats :

0 à 4 : Votre dépendance au tabac est faible

Vous êtes fumeur mais vous n’êtes pas dépendant physiquement au tabac. Vous pouvez arrêter de fumer sans avoir recours à des substituts nicotiniques. Si vous redoutez l’arrêt, nous vous conseillons de changer vos habitudes :

  • jetez vos cendriers, briquets, et tous les éléments qui ont lien avec la cigarette,
  • prenez l’air,
  • buvez de l’eau pour faire passer une envie.

Vous pouvez y arriver ! Grâce à Kwit obtenez des messages de motivations quand vous le souhaitez et même si vous n’êtes pas un grand fumeur, vous allez très vite débloquer des niveaux dans l’application !

5 à 10 : Votre dépendance au tabac est forte

Les résultats montrent que vous êtes fortement dépendant au tabac. Pas de panique, nous allons vous donner plusieurs conseils pour vous aider à arrêter de fumer. Dans notre article de blog nous vous aidons à vous préparer à arrêter.

De plus, l’utilisation de substituts nicotiniques pourra être un moyen de réussir votre sevrage tabagique sur le long terme. Nous vous conseillons toutefois de consulter un professionnel avant d’utiliser des substituts.

Vous pouvez y arriver ! L’application peut aussi vous être d’une grande aide. Grâce aux Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC) Kwit, vous aide à comprendre votre dépendance et à la surmonter. 💪 Nous avons aussi une fonctionnalité qui vous permet de suivre votre consommation de substituts nicotiniques et votre utilisation de la cigarette électronique. Sachez que Kwit vous permet aussi de télécharger vos informations afin de les partager avec un tabacologue.

deux menottes sur un calendrier

Se lancer dans le sevrage grâce aux TTC

Afin de vous aider dans votre sevrage tabagique, Kwit utilise les Thérapies Comportementales et Cognitives, une approche non médicamenteuse qui vise à :

  • Identifier les mécanismes à l’origine des difficultés liées au sevrage
  • Expérimenter de nouveaux comportements
  • Sortir progressivement de cercles vicieux qui perpétuent et aggravent la souffrance psychique

Elles vous aident à mieux comprendre les schémas de pensées négatives à l’origine de comportements inadaptés, comme l’addiction, qui peuvent être source de détresse psychique.

Kwit vous aide à comprendre votre dépendance grâce à des statistiques détaillées sur votre addiction et les différentes stratégies d’évitement possibles pour y faire face.

Pour plus d’informations sur les TCC rendez vous ici .

Si vous avez besoin de soutien, n’hésitez pas à rejoindre notre groupe d'entraide !