Astuces

Nettoyer ses poumons après avoir arrêté de fumer

Vous le savez, fumer nuit à vos poumons. Mais savez-vous qu’il existe des astuces simples qui vous permettent de nettoyer vos poumons lorsque vous arrêtez de fumer ?

une femme souffle sur un pissenlit

11 décembre 2019

Lorsque l’on fume, la fumée de cigarette se dépose sur nos bronches et nos poumons. Cela impacte notre souffle, d’autant plus que le monoxyde de carbone inhalé perturbe l’oxygénation de l’organisme. Contrairement aux idées reçues, ce phénomène n’est pas irréversible, et en arrêtant de fumer, nous offrons à notre corps la possibilité de se nettoyer des méfaits du tabac. Voici quelques conseils qui vous permettront de nettoyer vos poumons après avoir arrêté de fumer.

Nettoyer ses poumons en ayant une alimentation équilibrée

Avoir une alimentation équilibrée est important, surtout lorsque l’on arrête de fumer. Mais une alimentation équilibrée, qu’est-ce que c’est exactement ? C’est une alimentation qui apporte suffisamment de lipides, glucides et protéines, mais également les nutriments, vitamines et molécules nécessaires au bon fonctionnement du corps humain. Parmi ces éléments, les antioxydants sont essentiels. Ils sont notamment connus pour lutter contre les radicaux libres. Ce que l’on sait moins, c’est qu'à dose normale, les radicaux libres sont également bénéfiques au système immunitaire.

Tout comme il est mauvais de consommer trop peu d’antioxydants, il est néfaste d’en absorber des doses supérieures aux quantités recommandées. Certaines études suggèrent en effet qu’un surplus d’antioxydants dans le corps peut accroître les risques de cancer.

Il est donc essentiel d’avoir une alimentation équilibrée, qui apporte juste assez d’antioxydants, et de tirer un trait sur les antioxydants en complément alimentaire. Pour ce faire, Kwit vous propose d’intégrer certains aliments à votre alimentation.

La quercétine, un allié pour vos poumons

Selon plusieurs études, les aliments riches en quercétine et en isothiocyanates peuvent permettre de réduire les risques de cancer des poumons, notamment chez les anciens fumeurs. L’oignon, notamment l’oignon jaune est justement connu comme étant une source importante de quercétine. Une bonne raison pour en consommer ! Néanmoins, si vous n’aimez pas ça, sachez que les pommes, figues, choux, asperges et même le chocolat noir en contiennent également.

Le sélénium pour limiter les risques de cancer

Des études tendent à prouver que le sélénium joue également un rôle dans la lutte contre le cancer, notamment du poumon. Bonne nouvelle : il est présent dans beaucoup d’aliments, et vous ne risquez donc pas d’en manquer. Les noix du Brésil sont ainsi reconnues comme des sources importantes de sélénium. Mais ces noix sont tellement riches en sélénium qu’une par jour suffit à vos besoins et à nettoyer votre corps. N’en abusez donc pas !

Il est également possible de trouver du sélénium dans d’autres aliments : les fruits de mer, la levure de bière ou encore le jaune d’œuf.

Les flavonoïdes pour nettoyer ses poumons

Les flavonoïdes sont connus pour purger les poumons et renforcer les systèmes respiratoire et digestif. Elles participent donc à la lutte contre le cancer du poumon.

Le pamplemousse ou encore le pomélo sont connus pour être des sources importantes de flavonoïdes. 4 verres de jus de pamplemousse par semaine suffiraient ainsi à nettoyer efficacement vos poumons.

Les aliments aux vertus antibactériennes et antiseptiques pour expulser les impuretés

Les aliments aux propriétés antibactériennes et antiseptiques permettent de lutter contre la toux. C’est notamment le cas du gingembre, également reconnu comme élément de lutte dans le cadre de certaines maladies respiratoires. Cette racine a pour caractéristique d’ouvrir les bronches, permettant aux poumons de se décrasser et d’expulser les impuretés. De bonnes raisons pour se faire des infusions de gingembre et de citron !

Les tisanes de molène

La molène est une plante qui permet d’accroître la capacité respiratoire, elle supprime l’excès de mucus des poumons, nettoie les bronches, et réduit l’inflammation des voies respiratoires. L’idéal est de la consommer sous forme de tisane. Cette plante est facile à trouver en pharmacie ou bien dans les drogueries. Alors n’attendez pas, cette plante décrasse les poumons d’anciens gros fumeurs !

Nettoyer ses poumons en se remettant au sport

En arrêtant de fumer, vous retrouverez petit à petit votre souffle. C’est l’occasion rêvée pour vous mettre ou vous (re)mettre au sport ! De plus, cela vous aidera à décrasser vos poumons et à améliorer vos capacités respiratoires.

Les bienfaits du sport ne se limitent d’ailleurs pas qu’aux poumons. Le sport vous permettra entre autres de diminuer les risques de prise de poids, de vous dépasser, de contrôler votre stress et de trouver du plaisir lorsque vous arrêtez de fumer. Cela est vrai même si vous n’êtes à la base pas un grand sportif, l’essentiel est de trouver un sport qui vous convienne.

La forme de l’activité physique importe peu, tant que cela vous correspond. Toutefois, la régularité est assez importante. Comme pour tout, il est en effet préférable de faire du sport un peu tous les jours, plutôt que d’en faire une fois beaucoup quitte à s’en dégoûter. Si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport, pourquoi ne pas essayer une activité douce comme le yoga ? De plus, certaines de ses variantes, comme le yoga pranayama, sont connues pour vous aider à développer vos capacités respiratoires !

Femme faisant des bulles de savon

Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer et nettoyer ses poumons !

Effectivement, très rapidement, votre organisme va mieux et élimine les méfaits du tabac !

  • 👉 20 minutes : La pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales.
  • 👉 8 heures : La quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. L’oxygénation des cellules redevient normale.
  • 👉 24 heures : Le risque d’infarctus diminue. Les poumons éliminent les résidus de fumée.
  • 👉 48 heures : Le goût et l’odorat s’améliorent.
  • 👉 72 heures : Respirer devient plus facile.
  • 👉 24 à 72 heures* : Votre corps ne contient plus de nicotine.
  • 👉 2 semaines à 3 mois : La toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle. On marche plus facilement.
  • 👉 Après 9 mois : Les cils bronchiques repoussent.

*Dans la plupart des cas, votre corps mettra entre 24 et 72 heures pour éliminer la nicotine. Cela peut cependant varier en fonction de votre consommation et du temps que vous avez passé à fumer. Ce processus peut donc prendre jusqu’à 10 jours pour certaines personnes.

Toute l’équipe vous souhaite bon courage si vous avez décidé d’arrêter de fumer ou déjà commencé le sevrage, et n’oubliez pas : Kwit est là pour vous aider ! 💪

Article similaire

Flèche de droite

Se remettre au sport pour arrêter de fumer

Les effets secondaires de l'arrêt du tabac vous font peur ? Et si vous vous remettiez au sport ? Tant pour votre santé physique et morale que pour booster votre motivation, l'exercice physique rendra votre arrêt bien plus facile.