Astuces

C’est quoi le bonheur et comment l’atteindre ?

C’est quoi le bonheur au fond ? Bien que la majorité des humains cherchent à atteindre le bonheur, ce concept peut être difficile à appréhender.

Femme heureuse avec des ballons

31 mars 2021

Le bonheur, c’est quoi exactement ? Que permet-il ? Comment l’atteindre ? Nous sommes nombreux à chercher le bonheur, pour autant ce concept est assez difficile à appréhender et beaucoup d'interrogations se soulèvent et nous poussent à nous interroger sur cette notion. C’est d’autant plus vrai lors du processus de sevrage tabagique, que nous entreprenons généralement pour améliorer notre bien-être, et par là, notre bonheur.

C’est quoi le bonheur ?

En premier lieu, il est important de définir cette notion pour comprendre ce qui se cache derrière le terme « bonheur ».

C’est quoi le bonheur pour vous ?

« C’est quoi le bonheur pour vous », c’est la question que s’est posée Julien Peron lorsqu’il a réalisé son documentaire sorti en 2017. Après avoir sillonné le monde pendant quatre ans et interviewé plus de 1500 personnes, trois constats majeurs sont ressortis :

  • Seulement un quart des personnes arrivent à trouver une définition au bonheur.
  • Toutes ces définitions sont différentes.
  • Nous voulons tous être heureux.

Ainsi, plutôt que de vouloir chercher une définition universelle au bonheur, il faut plutôt trouver celle qui vous est propre et qui vous correspond. Pour parvenir à trouver votre conception du bonheur, vous pouvez par exemple vous baser sur vos valeurs personnelles, sur vos principes, ou encore sur vos objectifs de vie. Vous vous rendrez alors peut-être compte que pour vous, le bonheur est plutôt lié à la réussite familiale, relationnelle ou encore financière. Cette définition peut également dépendre de votre passé et de votre éducation, qui ont conçu votre façon de voir le monde et donc de penser les choses.

Une idée générale de ce qu’est le bonheur

Il est donc difficile, voire impossible, de trouver une définition unique du bonheur. Toutefois, un point sur lequel tout le monde est d’accord est que la recherche du bonheur est universelle.

Ces dernières années, comme de plus en plus de personnes se demandent ce qu’est le bonheur, les recherches se sont multipliées à ce sujet. Elles se rejoignent sur certains points :

  • Le bonheur est un état d’esprit qui, contrairement à la joie, est durable et s’étale dans le temps. Etre heureux, c’est un peu s’émerveiller de tout et identifier le meilleur de chaque instant. A la question « c’est quoi le bonheur ? », on peut donc répondre qu’il s’agit d’un état où l’on parvient à tirer le positif de chaque situation.
  • Le bonheur s’approche d’un état durable de satisfaction et de plénitude, où le stress n’est qu’un lointain souvenir.
  • Vivre dans le bonheur ne veut pas dire que tous nos soucis ont disparu. Simplement, nous les acceptons pour ce qu’ils sont et ne les laissons plus contrôler notre vie. Nous avons en quelque sorte appris à être plus indulgents face aux surprises et aux défis que la vie pose sur notre chemin, ou comme le dirait Einstein, « nous avons appris à danser sous la pluie ».

Le bonheur, c’est donc un certain état de bien-être et de complétude qui dure dans le temps.

Si vous venez d’entamer un sevrage tabagique, vous vous sentez peut-être plus déprimé que d’habitude. Sachez que cet état est éphémère et apparaît car votre corps doit réapprendre à vivre sans tabac, mais surtout sans nicotine. Durant cette épreuve, Kwit est là pour vous soutenir grâce à son application.

Que permet le bonheur ?

Si tout le monde cherche à atteindre le bonheur, c’est que cet état doit présenter de nombreux avantages. Mais quels sont-ils ? Que permet le bonheur ?

Le bonheur permet de se dépasser

Comme le disait Confucius, « tous les hommes pensent que le bonheur se trouve au sommet de la montagne, alors qu’il réside dans la façon de la gravir ». Dit autrement, le bonheur ne se trouve pas tant dans les résultats, mais dans le parcours qui les précède. En faisant ce que nous aimons, en réalisant un projet qui nous tient à cœur ou en poursuivant nos objectifs, nous sommes le plus souvent amenés à sortir de notre zone de confort et à nous impressionner nous-mêmes. Le chemin peut certes être pavé d’embuches, mais cela nous pousse à nous dépasser, à réaliser des choses dont on se croyait auparavant incapable. Et malgré la difficulté, souvent, nous nous rendons compte que nous dépasser pour quelque chose que nous aimons nous permet d’être plus heureux. Cela nous permet de nous redécouvrir et de devenir une meilleure version de nous-même, plus épanouie. Avant même d’avoir atteint notre objectif, le simple fait de l’avoir en ligne de mire nous permet donc d’atteindre le bonheur.

Il est important de préciser que cela vaut peu importe notre projet. Nul besoin donc de planifier un road trip à l’autre bout du monde, ou de monter une entreprise sans se sentir l’âme d’un entrepreneur pour s’épanouir et vivre dans le bonheur. Le simple fait d’essayer quelque chose qui nous tient à cœur, mais qui nous effraye également, suffit. En dépassant cette peur et en sautant le pas, nous nous accomplissons et nous accordons à nos valeurs.

La recherche du bonheur nous offre donc l’occasion rêvée pour tester ce sport qui nous faisait envie depuis longtemps, pour débuter une activité créative, ou même pour changer nos habitudes afin d'être plus heureux !

Le bonheur permet d’être en meilleure santé

Voltaire disait, « j’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé ». Mais le bonheur a-t-il réellement une incidence sur notre santé, aussi bien physique que mentale ?

Selon certaines études, le bonheur permettrait effectivement d’augmenter la longévité, mais également la qualité de notre vie. Etre heureux renforcerait également notre système immunitaire et notre système cardiovasculaire, tout en améliorant la capacité de notre corps à se régénérer. D’autres études ont également révélé que le bonheur impactait positivement notre santé mentale.

Ces dernières années, les études portant sur l’impact du bonheur sur la santé se sont multipliées, témoignant de l’intérêt pour ce thème. Les résultats obtenus sont globalement similaires : être heureux est bon pour la santé. Attention néanmoins : cela ne veut pas dire que le bonheur est un remède universel à tous les maux. Seulement, il participe à notre qualité de vie en rendant notre existence plus agréable.

Personne heureuse devant un lac

Comment atteindre le bonheur ?

Nous sommes nombreux à vouloir atteindre le bonheur. Mais pour ce faire et ne pas poursuivre des chimères, il est avant tout important de comprendre ce que le bonheur n’est pas. Cela nous permettra ensuite d’avancer vers lui.

Ce que le bonheur n’est pas

En se posant la question « c’est quoi le bonheur ? », on risque vite de s’interroger sur l’origine de cet état. Si selon Lykken, le bien-être subjectif dépend en partie de composantes héréditaires, d’autres éléments peuvent également impacter notre capacité à ressentir et à expérimenter le bonheur.

D’abord, questionnons-nous sur ce que le bonheur n’est pas. Comme le dit l’adage, « l’argent ne fait pas le bonheur ». A défaut d’être faux, ces propos doivent néanmoins être nuancés. Avec la surmédiatisation du modèle qui associe le bonheur à la richesse et à la consommation, l’argent peut sembler nécessaire pour être heureux. Certes, il peut aider certaines personnes à être heureuses au départ, par exemple en leur permettant d’acheter des choses qui leur font plaisir. Toutefois, une fois un seuil franchi, l’argent nous apporte de moins en moins, voire ne nous aide plus du tout dans notre quête du bonheur. Cela peut s’expliquer car généralement, les personnes qui gagnent le plus sont également celles qui travaillent le plus et sont le plus stressées. Elles n’ont donc plus le temps de se consacrer à d’autres aspects de leur vie, comme leur famille ou leurs loisirs, qui pourtant participent également pleinement à leur bien-être. Pour atteindre le bonheur, il faut donc parvenir à équilibrer tout ce qui a de l’importance pour nous. Il peut par exemple s’agir du bien-être personnel, mais aussi du bien-être en couple ou encore au travail.

Le bonheur apparaît donc comme la capacité à être en harmonie avec qui nous sommes réellement en nous satisfaisant de ce que nous avons à l’instant présent.

Si vous êtes fumeur ou que vous l’étiez, vous avez pu remarquer que dans certains cas, fumer peut vous apporter une certaine impression de bien-être. La raison à cet état est simple : la nicotine contenue dans le tabac favorise la sécrétion de dopamine, l’hormone du plaisir, qui active votre système de récompense. En bref, la cigarette peut provoquer un certain bonheur. Mais ce sentiment artificiel doit être différencié du bonheur naturel, d’autant que plus votre dépendance à la nicotine augmente, plus vous aurez besoin de fumer pour atteindre le même état. Cela risque donc de créer un cercle vicieux qui à terme pourrait vous rendre plus malheureux qu’heureux. Ainsi, lorsque vous arrêtez de fumer, il faut laisser à votre corps le temps de réapprendre à vivre sans nicotine, mais surtout, il vous faut trouver des méthodes naturelles qui vous permettent d’activer votre système de récompense. Profitez-en pour prendre soin de vous et faire quelque chose qui vous fait envie depuis longtemps !

Des pistes pour atteindre le bonheur

Pour atteindre le bonheur, il peut être utile de se rappeler ces paroles de Charles Caleb Colton : « le moment présent a un avantage sur tous les autres : il nous appartient ». Il est en effet essentiel de se rappeler que nous avons uniquement la capacité d’agir sur le moment présent. Il faut donc laisser le passé s’en aller et arrêter de donner à l’avenir le pouvoir de nous tourmenter pour pouvoir vivre dans un présent qui nous correspond et qui nous rend heureux. Pour ce faire, il est utile de se poser trois questions :

  • Quels domaines de ma vie me permettent actuellement d’atteindre le bonheur ?
  • Quels domaines facilement atteignables pourraient contribuer à mon bonheur ?
  • Quelles sensations le bonheur peut-il me procurer ?

Mais les réponses à ces questions sont propres à chacun, ce qui implique que la recherche du bonheur passe avant tout par un processus d’acceptation personnelle. Pour être heureux, nous devons donc apprendre à vivre pour nous-même sans nous soucier du regard des autres. Cela implique de prendre soin de nous peu importe les circonstances. En quelque sorte, pour atteindre le bonheur, nous devons nous occuper de nous comme si nous nous occupions d’un petit enfant : en nous apportant le meilleur, et rien que le meilleur. Pour nous y aider, il peut être utile d’apprendre à voir et à nous concentrer sur le côté positif de chaque événement.

Vous voulez plus de conseils ? N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Instagram, Twitter et LinkedIn !

Article similaire

Flèche de droite

Arrêter de fumer : l’importance de la pensée positive

Lorsque vous décidez d'arrêter de fumer, il est essentiel d'être indulgent avec vous-même : d’où l’importance de la pensée positive !