Astuces

Paternité et tabac, quels sont les risques ?

Vous fumez et vous allez être papa ? Félicitations pour votre future paternité ! Dans cet article, on vous explique les effets du tabagisme, notamment passif, sur un enfant.

homme qui tient la main d'un enfant

5 août 2020

On pense souvent, et à juste titre, qu’une femme enceinte doit impérativement arrêter de fumer pendant sa grossesse. Cette idée de la nocivité du tabac pour le futur enfant à naître est largement comprise. C’est pourquoi, beaucoup de femmes arrêtent de fumer lorsqu’elles sont enceintes. Mais qu’en est-il du futur père ? Pourquoi est-il important que lui aussi arrête de fumer ? Cette question est peu abordée comme s’il n’y avait aucun danger à concevoir un enfant en étant fumeur.

Tabagisme du père et malformations cardiaques du nouveau-né

Une étude pionnière sur ce sujet a été menée par l'équipe du Dr Julian Laubenthal, de la School of Life Sciences à l'Université de Bradford au Royaume-Uni, qui a recueilli le sang et le sperme des pères pendant la période couvrant la conception, ainsi que le sang des bébés à la naissance.

L’équipe a ensuite procédé à l’analyse de l’ADN sur ces prélèvements pour détecter les modifications des gènes en lien avec les risques de cancer. Les résultats de ces analyses sont parlants : les chercheurs ont constaté des altérations de l’ADN des bébés dont le père est fumeur.

Ainsi, les dommages causés par la fumée de cigarette seraient transmissibles du père à l'enfant. Ceci vient confirmer les recherches antérieures sur ce sujet. En fait, cette transmission se fait par les cellules altérées du sperme du père.

C’est pourquoi, selon le Dr Julian Laubenthal, il faut sensibiliser les hommes, en les incitant à arrêter le tabac avant la conception. En effet, il faut trois mois aux spermatozoïdes pour arriver à maturité.

Ce résultat est conforté par une étude publiée dans l’European Journal of Preventive Cardiology, un journal de la Société européenne de cardiologie (ESC). Elle confirme que le risque de malformation cardiaque congénitale augmente pour les nouveaux nés dont le père est fumeur. En effet, les cardiopathies congénitales sont la principale cause de mortalité et touchent 8 bébés sur 1 000 nés dans le monde.

Le père fait subir un tabagisme passif à la mère nocif au fœtus

« Les futurs pères devraient cesser de fumer », a déclaré le Dr Jiabi Qin, auteur d'une l'étude de la Xiangya School of Public Health de la Central South University, à Changsha, en Chine. "Les pères sont une source importante de tabagisme passif pour les femmes enceintes, ce qui semble être encore plus nocif pour les enfants à naître que les femmes qui fument elles-mêmes."

Ce fut également la première étude à examiner le tabagisme à différentes étapes de la grossesse et le risque de malformations cardiaques congénitales. L'exposition des femmes au tabagisme passif présentait un risque pour leur progéniture à tous les stades de la grossesse, et même avant de devenir enceinte.

père qui tient la main de son bébé

Conclusion et conseils

Ainsi, il est démontré que l’usage du tabac par le père est porteur de risques avant et après la conception de l’enfant. C’est pourquoi, conscient de ces risques, il est grandement conseillé aux futurs pères de se défaire de sa dépendance au tabac.

Vous allez bientôt devenir parent et vous souhaitez vous lancer dans un sevrage tabagique ? Voici quelques conseils pour vous aider dans cette démarche :

  • Tout d’abord la décision d’arrêter de fumer doit venir de vous. Notre conseil est de trouver vos motivations, de les lister et de vous préparer à arrêter de fumer. Quelle meilleure source de motivation que l’arrivée d’un nouveau-né dans la famille ? À cela peut s’ajouter d’autres motivations, l’envie de montrer le bon exemple à son enfant, l’envie d’accompagner la mère dans son arrêt, l’envie de créer un environnement familial sain, l’envie de vivre en bonne santé, de faire des économies, etc.
  • Ensuite nous vous conseillons de fixer une date d’arrêt. Le point de départ de cette nouvelle vie sans tabac, il faut essayer de choisir une date propice au changement. Par exemple, ne choisissez pas une période stressante mais plutôt un moment où vous êtes en vacances.
  • Après avoir fixé cette date, préparez les moments difficiles. Jetez tout ce qui vous fait penser à la cigarette ( briquets, cendrier, etc). Imaginez des moyens de faire passer une envie : la méditation, le sport, une balade, etc.
  • Enfin, parlez de cette décision à votre entourage. Les proches vous soutiendront et vous accompagneront dans cette démarche !

Vous pouvez trouver plus de conseils sur comment vous préparer à arrêter de fumer sur notre article de blog.

Nous vous souhaitons bon courage si vous avez décidé d'arrêter de fumer et si vous attendez un enfant. Si besoin, vous pouvez vous faire aider pour entreprendre une cure de sevrage par des organismes spécialisés et des outils comme Kwit.

Article similaire

Flèche de droite

Guide d'une grossesse sans tabac

Entre la cigarette et votre enfant, le choix est vite fait, et votre décision est sans appel : Adieu le tabac ! Si votre grossesse vous fournit toute la motivation dont vous avez besoin, n’en doutez pas : la bataille sera rude … c’est pourquoi Kwit vous propose un guide de grossesse sans tabac.