Actualité

L’impact du tabac sur l’environnement et les différents écosystèmes

Le tabac a un impact sur votre santé, mais également sur la planète et les différents écosystèmes ! On vous en dit plus dans cet article.

Protéger les écosystèmes

21 juillet 2021

Le 5 juin dernier, à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement 2021, la décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes a été officiellement lancée. Le but de cette campagne est de protéger nos écosystèmes en en prévenant, stoppant et inversant la dégradation. Cela participe à la lutte contre le réchauffement climatique, mais doit également contribuer à supprimer les inégalités et la pauvreté. D’ailleurs, saviez-vous que la cigarette était l’une des principales causes de la dégradation des écosystèmes ? Dans cet article, on vous explique pourquoi arrêter de fumer est bénéfique pour notre planète.

L’impact du tabac sur les différents écosystèmes

A l’occasion du lancement de la décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes, la Kwit team a mené l’enquête et vous éclaire sur l’impact du tabac sur l’environnement et les différents écosystèmes.

L’impact de l’industrie du tabac sur l’environnement

On le sait peu, mais la culture du tabac a un impact direct sur l’environnement. Par exemple, elle est à elle seule responsable de 5% de la déforestation mondiale ! Cette culture met directement en danger les écosystèmes forestiers, car des arbres sont abattus pour créer des terres agricoles, mais également pour sécher le tabac une fois ses feuilles récoltées.

Produire du tabac nécessite également d’importantes quantités d’eau, et cela pose plusieurs problèmes. Le premier est causé par le recours quasi systématique aux produits chimiques, comme des engrais ou des pesticides, dans les plantations de tabac. Les rejets de ces produits dans les nappes phréatiques perturbent et mettent en danger les différents écosystèmes, au premier rang desquels les écosystèmes aquatiques. Ils détériorent également les écosystèmes agricoles, souvent déjà fragilisés par la surexploitation. De manière générale, cette eau polluée déséquilibre l’ensemble de l’environnement, qu’il s’agisse de la faune ou de la flore.

Le deuxième problème est que l’eau n’est pas une ressource illimitée, et que la culture du tabac en nécessite une grande quantité. Une personne qui fume un paquet par jour pendant 50 ans utilise à elle seule 1,4 million de litres d’eau. Cela représente environ la moitié de ce que contient une piscine olympique. La culture du tabac, en plus d’en dégrader la qualité, contribue également au gaspillage de l’eau, nécessaire à la vie.

Les étapes les plus énergivores et polluantes sont sans conteste celles de la fabrication et du transport des paquets de cigarettes. Elles sont à l’origine d’importantes émissions de gaz à effet de serre qui influencent le réchauffement climatique, et par là, nuisent aux différents écosystèmes.

Les cigarettes fumées et leur impact sur les écosystèmes et l’environnement

Les cigarettes fumées impactent également l’environnement, et ce, de plusieurs manières.

La fumée de cigarette contient un grand nombre de substances toxiques qui se retrouvent directement dans l’environnement. L’une des substances les plus connues est le monoxyde de carbone. Dangereux pour notre santé, il l’est également pour l’environnement, car il se transforme en dioxyde de carbone, ou CO2, dans l’atmosphère, un gaz à effet de serre responsable d'une partie du réchauffement climatique. On estime que les 4 000 milliards de cigarettes fumées chaque année émettent autant qu’un pays comme l’Autriche, et sont responsables de 0,2% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

L’impact des cigarettes fumées sur l’environnement ne s’arrête pas là. Les mégots, trop souvent jetés dans la nature, constituent également une source importante de pollution. Ils représentent à eux seuls 40% des déchets récupérés lors des actions de ramassage. Le principal problème est que les mégots mettent des années à se décomposer, et qu’en plus, finissant généralement dans nos égouts, rivières ou océans, ils sont une source importante de dégradation de l’eau. Un mégot à lui seul peut en polluer jusqu’à 500 litres, et en multipliant cela par les 136 mille qui sont jetés chaque seconde sur notre planète, on se rend bien compte de l’ampleur du problème.

Jetés dans la nature, ces mégots peuvent également être la cause de feux de forêt qui chaque année réduisent en cendres 300 à 400 millions d’hectares de végétaux à travers le monde.

Une étude réalisée par des scientifiques de l’Imperial College de Londres met d’ailleurs en avant l’impact qu’a le tabac sur l’environnement. Il nuit de façon non négligeable à l’équilibre de plusieurs écosystèmes, les plus impactés étant nos écosystèmes aquatiques, forestiers et agricoles. On comprend donc mieux l’intérêt de la décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes, lancée lors de la journée mondiale de l’environnement 2021.

L’industrie du tabac qui alimente les inégalités sociales et environnementales

L’impact du tabac se fait sentir sur l’environnement et les écosystèmes, mais cela ne s’arrête pas là : le tabac est également source d’inégalités sociales. De fait, la dégradation induite par les cigarettes est inégalement répartie à la surface de la Terre, et ce sont principalement les pays en développement qui en souffrent.

90% de la production mondiale de tabac et de cigarettes est concentrée sur les pays en développement. Les règles agricoles y sont moins strictes, et les produits pouvant être utilisés plus nocifs qu’ailleurs. Les travailleurs sont fortement exposés à ces substances toxiques, pourtant interdites dans la majorité des pays développés du fait des maladies qu’elles peuvent engendrer.

Un autre point à avoir à l’esprit est que les champs réservés à la culture du tabac ne peuvent servir à autre chose. Ces pays en trouvent leurs ressources diminuées. Elles sont en fait exploitées pour le compte des pays développés, augmentant les inégalités avec les pays en développement où les terres fertiles sont souvent relativement rares.

Journée mondiale de l'environnement 2021

Agir contre l’impact du tabac sur l’environnement et les écosystèmes

Même si cela ne nous touche pas directement, la pollution a un impact beaucoup plus important sur d’autres pays. Pour lutter contre le réchauffement climatique, nous avons tous notre rôle à jouer. Nous pouvons par exemple tous contribuer à limiter l’impact du tabac sur l’environnement en arrêtant de fumer et en encourageant nos proches à en faire de même. Kwit sera là pour vous y aider à chaque étape de votre sevrage, alors n’attendez plus, et téléchargez notre application !

Et si vous n’êtes pas fumeurs, pourquoi ne pas utiliser une partie de votre temps libre pour faire une petite balade en bord de mer ou dans un parc, et en profiter pour ramasser les mégots croisant votre chemin ? De plus en plus d’initiatives sont d’ailleurs mises en place, récompensant par exemple d’une boisson fraîche les personnes participant à la protection de l’environnement et de nos écosystèmes de cette manière.

A très vite sur Instagram, Facebook, et LinkedIn, où nous vous partageons chaque jour de nouveaux conseils !

Article similaire

Flèche de droite

Les mégots : principale source de pollution des mers et des océans

À l’occasion de la Journée mondiale de la mer, nous avons décidé de vous en apprendre un peu plus sur l’impact du tabagisme sur l’environnement. En effet, d’après une étude publiée par NBC news, les mégots constituent la principale source de pollution des océans.