Astuces

5 préjugés qui vous dissuadent d'arrêter de fumer

Vous vous répétez sans cesse ces raisons qui font que vous ne décidez jamais vraiment d'arrêter de fumer pour de bon ? Nous avons débusqué pour vous 5 préjugés qui vous dissuadent d’arrêter de fumer et nous les avons étudiées. Alors vrai ou faux ?

femme avec une veste en jean avec un t-shirt

6 mai 2019

Nous vivons dans une société dans laquelle notre accès à l’information n’a jamais été aussi facile. Notamment avec le web qui nous renseigne dans tous les domaines. Cependant, il ne faut pas s’y tromper, comme les « fake news » sur le web, nous avons souvent des préjugés, composés d’informations non-vérifiées. Ces dernières nous amènent à faire des erreurs et à prendre de mauvaises résolutions. Ainsi, nous avons débusqué 5 idées reçues qui vous dissuadent, à tort, d’arrêter de fumer.

« À mon âge, il est trop tard »

Après un certain âge et quand on a fumé 10, 20, 30 ans ou plus, on peut penser, avec une certaine logique apparente, qu’il est trop tard pour s’arrêter de fumer. Il est courant de voir des fumeurs se dire « mes poumons sont foutus » et être fataliste vis à vis de ce qui pourrait arriver à leur santé. Or, cette idée est fausse. Quel que soit l’âge et le nombre de cigarettes fumées, il n’est jamais trop tard. En effet, le risque d’infarctus diminue de moitié et celui d’avoir un AVC est le même que celui d’un non-fumeur, seulement un an après avoir cessé de fumer. Par ailleurs, le risque de cancer du poumon diminue de près de 50%. Il n’est donc jamais trop tard !

« Je fume peu et je ne risque rien »

Certains pensent, à tort, que fumer 2 ou 3 cigarettes par jour ne présente aucun risque. Mais il faut savoir qu’il n’y a pas de seuil en dessous duquel fumer est inoffensif. Aussi, fumer quelques cigarettes par jour pendant de longues années présente des risques sur la santé, tant pour le cancer que pour les maladies cardio-vasculaires.

« De toute manière, avec la pollution, j’aurais un cancer »

Il est incontestable qu’il y a un lien entre pollution atmosphérique et cancer. C’est ce qu’ont démontré les études médicales menées, en 2013, par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC). Les conclusions sont sans appel : la pollution atmosphérique est cancérigène pour l'homme. Mais elles soulignent aussi que le tabac reste le premier facteur de risque de cancer du poumon. En conclusion, vous avez de grandes chances d’échapper au cancer dû à la pollution, notamment si vous vivez dans des régions dont l’atmosphère est peu polluée. En revanche, vous multipliez les risques si vous n’arrêtez pas le tabac.

« Je suis jeune et je ne risque rien avant longtemps »

Beaucoup de jeunes se mettent à fumer de plus en plus tôt. Certes, ils connaissent les dangers du tabagisme, mais ils se disent qu’ils ont bien assez de temps devant eux avant d’en subir les méfaits. Aussi, lorsqu’ils deviennent «  accro au tabac  », ils se dissuadent d’arrêter, d’autant plus qu’ils y prennent un certain plaisir et qu’ils sont devenus dépendants. Si c’est votre cas, vous ne savez pas que la durée du tabagisme, au vu de votre âge, va peser lourdement sur les risques de développer les maladies dues à l’usage du tabac durant de nombreuses années. Alors, chassez cette idée fausse qui vous dissuade d’arrêter en pensant que vous avez le temps de le faire, et abandonner dès maintenant la cigarette !

femme dehors qui se balade avec une veste en jean ouverte

« J’ai arrêté de fumer et je peux reprendre sans risque »

Certaines personnes ont réussi à arrêter de fumer pendant quelques années et se croient à l’abri de la dépendance au tabac. Alors si c’est votre cas et qu’un ami vous propose, sans mauvaise intention, une cigarette à l’occasion d’un événement, attention danger ! Méfiez-vous du « ce n’est pas grave d’en fumer une, c’est la fête ! ». Ne cédez pas à son offre en pensant effectivement que vous en êtes sorti, c’est une erreur. C’est à ce moment que vous pouvez rechuter. En effet, cette seule cigarette risque de vous remettre sous la dépendance du tabac et de vous inciter à fumer comme avant. Vous trouverez sur notre blog des conseils pour réussir à faire la fête sans cigarette. Après tant d'efforts pour redevenir non-fumeur, ça vaut pas le coup de résister à la tentation d'accepter cette cigarette !

Article similaire

Flèche de droite

7 idées recues sur le sevrage tabagique

Découvrons ensemble 7 idées reçues sur le tabac et le sevrage tabagique. Sont-elles toutes exactes ?