Témoignages

Parole de Kwitter — le témoignage de Leraphistador

Les témoignages d'anciens fumeurs permettent d'encourager et d'apporter du soutien aux personnes qui aimeraient arrêter de fumer mais qui hésitent à se lancer. Il est important pour ces futurs Kwitters de savoir qu'ils sont tout à fait capables d'arrêter de fumer, eux aussi.

portrait d'un jeune homme

16 octobre 2019

Hello Kwitters ! Ravi d’avoir l’occasion de partager mon expérience avec votre communauté, car je m’efforce de le faire avec la mienne depuis que j’ai arrêté, c’est-à-dire il y a exactement 51 jours, 15 heures, 58 minutes et 54 secondes au moment où je vous réponds !

« Je voulais faire comme tout le monde »

Je me rappelle ma première cigarette au collège, en 5ème. Mon père passait en voiture dans une rue proche de mon école en rentrant du travail ce jour-là. Je me suis tout de suite fait attraper… Haha. En fait, je voulais faire comme les grands.

J’ai réellement commencé la cigarette au lycée en seconde, il y a donc une dizaine d’années. A ce moment-là, je voulais faire comme tout le monde. Maslow dirait qu’il s’agit du besoin d’appartenance, mes parents que j’étais influençable (et ils auraient raison !!!).

Lorsque j’ai pris la décision d’arrêter, j’avais 26 ans. Je fumais entre 15 et 20 cigarettes par jour. Comme je suis de nature généreuse, j’en donnais quand un fumeur m’en demandait. Vous imaginez le budget…

« J’ai arrêté le tabac car je voulais devenir quelqu’un de meilleur »

J’ai arrêté le tabac suite à une rupture amoureuse et au désir de devenir quelqu’un de meilleur. Cela passait par le tabac, mais également par d’autres choses comme le sport, l’alimentation, l’ordre administratif, etc…

Mes premiers jours de sevrage, c’était l’enfer sur terre : j’avais terriblement envie de fumer pendant les 5 premiers jours. J’étais irritable et j’avais du mal à faire passer l’ennui. Cela m’a permis de me rendre compte à quel point je n’étais pas une personne libre ! Il me fallait ma dose pour me sentir heureux… quelle horreur ! Heureusement que le ridicule ne tue pas.

J’ai rechuté une fois, en buvant quelques verres… J’ai de la chance, j’étais déjà sevré et je ne l’ai pas appréciée ! Du coup, j’étais ravi de savoir que la cigarette ne m’apportait plus de satisfaction. Le conseil que je peux donner, c’est d’enregistrer immédiatement le « craquage » sur l’appli, afin de comprendre dans quelle situation cela a eu lieu et l’éviter… au moins pendant les 30 premiers jours !

Aujourd’hui, j’ai parfois des envies de fumer quand je bois de l’alcool, mais elles sont incomparables avec les premières qui étaient hyper intenses ! Celles d’aujourd’hui sont relativement courtes et faibles. Ma petite astuce personnelle pour l’arrêt du tabac est de me brosser les dents, car je déteste fumer avec le goût du dentifrice. Attention, cette méthode est brevetée !

Mon expérience avec Kwit

J’ai découvert Kwit en écrivant « tabac » sur l’App Store. Ce qui m’a plu dans l’appli, c’est le compteur de cigarettes, le nombre d’euros économisés et l’interface gamifiée avec des points, des niveaux et des réussites. Le top, on a vraiment l’impression de faire quelque chose d’utile pour soi !

Cette application m’a aidé dans mon sevrage surtout grâce au système de partage de réussites qui m’a permis de créer énormément de stories sur Instagram. Quand on partage ses réussites à ses proches, c’est une forme d’engagement. Revenir sur son engagement… c’est passer pour un con et j’ai horreur de ça !

L’appli pourrait être approfondie en y ajoutant d’autres outils de mode de vie : podomètre, nutrition, tracking sportif, méditation, etc… Je suis certain que c’est dans votre roadmap…!

écran de bord de l'application Kwit

Mon conseil aux Kwitters et futurs Kwitters

A tous ceux qui n’osent pas franchir le pas, je pourrais seulement vous encourager à vous poser les questions « Sur le long terme : qu’est-ce que je gagne à fumer ? Qu’est-ce que je gagne à arrêter ? Qu’est-ce que je perds à fumer ? Qu’est-ce que je perds à arrêter ? »

Pour info, grâce à mes économies, j’ai pu me faire vraiment plaisir pendant les soldes. Ce qui m’a permis de refaire ma garde-robe pour l’été… d’autant plus qu’en adoptant un nouveau mode de vie avec Kwit, j’ai perdu 16kg ! Il y en avait besoin !

Vous avez arrêté de fumer avec Kwit ? N’hésitez pas à nous contacter à hello@kwit.app, nous aimerions beaucoup en savoir plus sur votre expérience de Kwitter.

Article similaire

Flèche de droite

Parole de Kwitter — le témoignage de Melissa

Les témoignages d’anciens fumeurs sont très précieux pour les personnes qui font le choix d’arrêter de fumer et celles qui n’ont pas encore osé franchir le pas. Melissa, Kwitter confirmée, a accepté, pour vous, de témoigner de son expérience.