Témoignages

Parole de Kwitter — le témoignage de Karma

Les témoignages d’anciens fumeurs sont très précieux pour les personnes qui font le choix d’arrêter de fumer et celles qui n’ont pas encore osé franchir le pas. Un Kwitter, sous le nom de Karma, a accepté, pour vous, de témoigner de son expérience.

jeune homme souriant

25 juin 2019

Dans cet article, Karma, un Kwitter confirmé, a accepté de se confier et nous raconte son voyage vers une vie sans tabac.

"Je fumais, et un jour j'ai choisi d'arrêter"

J’ai commencé à fumer quand j’étais en troisième je pense. C’était pendant les beaux jours. On est partis se baigner avec des amis, et l’un d’eux avait un paquet de cigarettes. C’est donc comme cela que j’ai fumé ma première cigarette ! J’avais 15 ans et demi. Au départ, c’étaient quelques cigarettes par jour jusqu’à atteindre une vingtaine de clopes roulées quotidiennement.

Puis, un jour, j’ai décidé d’arrêter. Ma copine a eu une suspicion d’embolie pulmonaire, ce qui est quand même assez grave. Elle m'a fait part de son envie d'arrêter de fumer, et je l’ai suivie au départ par solidarité.

"Je m'attendais à ce que ce soit plus difficile"

Je ne me suis absolument pas préparé à l’arrêt. J’ai fini mon dernier paquet (parce que ça coûte quand même une petite blinde !) et du jour au lendemain, j’ai arrêté. Je m’attendais à ce que ce soit plus difficile, surtout après les repas. Mais finalement, pas de syndromes !

Depuis, j’ai refumé une fois, mais c’était pour une occasion spéciale. En fait, le fait d’avoir arrêté à deux nous lie un peu, c’est comme un pacte de confiance entre nous. J’ai simplement demandé à ma copine si je pouvais exceptionnellement en griller une et ça a été la seule et unique.

J’ai quand même adopté des stratégies pour ne pas être tenté quand l’envie de fumer surgissait : par exemple, je mangeais des fruits quand j’avais envie de fumer. C’est bien meilleur, et sans risque !

Aujourd’hui, il m’arrive parfois d’avoir des envies de fumer, en soirée bien-sûr, avec l’alcool surtout. Mais elles sont bien moins fortes qu’au début.

Mon expérience de Kwitter

J’ai découvert Kwit grâce à Zack Nani qui en a parlé un soir. L’appli a été un vrai support pour mon sevrage.

Les infos santés sont super pour se rendre compte de ce qu’on subissait avec la cigarette. Et il ne faut pas se cacher que voir les chiffres grimper est une motivation de plus !

Au début on regarde l’appli tous les jours, comme si on avait gagné 10 ans de vie ! Mais au bout d’un certain temps, ça devient plus ponctuel, et c’est là qu’on se rend vraiment compte du chemin parcouru depuis l’arrêt.

Mon conseil aux Kwitters et futurs Kwitters

N’hésitez pas ! D’abord pour votre santé, celle des autres et également celle de votre portefeuille… Vous serez gagnant sur tous les points !

écran de bord de l'application Kwit