Témoignages

Parole de Kwitter — le témoignage de Margaux

Les témoignages d’anciens fumeurs sont très utiles pour les personnes qui ont décidé d’arrêter la cigarette, mais qui ont besoin d'un petit coup de pouce pour se lancer.

femme qui regarde au loin

27 mai 2020

Dans cet article, Margaux se confie et partage avec vous ses succès et moments difficiles.

« 6 ans que je fumais bêtement »

J’ai commencé à fumer à l’âge de 14 ans, j’en ai 20 aujourd’hui, donc 6 ans que je fumais bêtement. Je voyais ma soeur qui fumait et cela m’a intrigué, alors j’ai essayé. Le goût de la cigarette ne m’a pas déplu, même si j’ai beaucoup toussé !

J’ai ensuite voulu réessayer pour voir et j’ai apprécié donc ma soeur me donnait quelques cigarettes par jour, le soir en rentrant de l’école, etc… J’avais arrêté de fumer jusqu’à la rentrée du lycée quand mon amie m’a donné une cigarette pour que je « goûte » au mentholé et cela ne m’a pas déplu donc j’ai repris de plus belle. Je commençais à fumer beaucoup, un paquet par jour quasiment.

J’ai repris le sport il y a deux mois car je fais du bmx race, donc du vélo où le cardio est important. Même si je fais régulièrement du sport je sentais que la cigarette m’empêchait de dépasser mes limites. J’étais essoufflée après un tour de piste et il me fallait 10 min pour reprendre correctement mon souffle.

Je me suis donc dit un soir au travail : « Ce soir à 00h00 j’arrête de fumer. ». Il est 23h17, et j’allume ma dernière cigarette, j’étais de nuit ce jour là, après 00h j’ai essayé de m’occuper car je ne pensais qu’à elle, le lendemain également, la sensation d’avoir envie de fumer était très forte.

« Je peux reprendre mes activités à fond »

Trois jours après le début de mon sevrage, j’arrive petit à petit à ne plus avoir envie de cette chose qui m’empêchait autrefois de profiter de mes activités sportives.

Je me sens mieux au sport, je peux reprendre mes activités à fond sans me dire je ne vais pas y arriver à cause de mon souffle. Maintenant je vais très bien et je me sens mieux, merci Kwit !

Mon expérience de Kwitter

C'est le soir où j’ai arrêté que j'ai découvert Kwit. J’ai cherché une application sur mon téléphone et c'est là que je l'ai trouvée. Intriguée, je l’ai téléchargée et l’application m’a plu. Le concept m’a motivé pour arrêter.

La seule chose que je peux dire est que la cigarette ce n’est pas un plaisir de la fumer. Il faut arrêter tant qu’il en est encore temps, vous verrez que même si vous êtes un fumeur occasionnel et encore plus si vous êtes un gros fumeur, votre porte-monnaie sera content et votre corps également !

Soyez fiers de vous tout au long de l’arrêt et ne lâchez rien !

écran de bord de l'application Kwit

Si vous avez besoin de soutien, n’hésitez pas à rejoindre notre groupe d'entraide !

Article similaire

Flèche de droite

Parole de Kwitter — le témoignage d'Evy

Les témoignages d'anciens Kwitters aident nos utilisateurs actuels à se lancer dans leur voyage vers une vie sans tabac. En plus d'être motivants, ils permettent également de se sentir soutenu et compris.